Tous les membres

Anna Caiozzo

Historienne, Maître de conférences HDR, Université Paris Diderot ICT EA 337

Anna Caiozzo

Les jardins participent depuis les temps anciens de l’histoire et de l’imaginaire du paysage. Dans le monde musulman médiéval le jardin est associé au paradis, à la rétribution des élus mais aussi aux lieux où s’exerce le pouvoir et ce jusqu’à l’Inde moghole. C’est à partir des Mongols et Turco-mongols que le jardin recouvre une seconde vie, lieu de vie et d’intimité mais aussi lieu de réception et de festivités, il est par excellence un lieu ouvert aux sages, aux conseillers du prince. Le jardin par sa clôture visible ou non triomphe dans la plupart des corpus enluminés au XVe siècle.

Bibliographie sélective

  • « Arbre de vie, arbre de mort : quelques remarques sur le zaqqûm dans le Ms. B. n. F. Turc 190 », Revue de la Renaissance, Tours, 2006, p. 73-88.
  • « Remarques sur la structure des cieux dans le Mirâj Nâmeh ouighour de la B.n.F. (ms. sup. turc 190) », Stvdia Asiatica, vol. X, 2009, p. 41-58
  • « Quelques notes sur l’imaginaire des enfers dans un manuscrit timouride: le cas du supplément turc 190 », TricTrac : Journal of World Mythology and Folklore, Pretoria, UNISA, 2010, p. 82-88
    « Célébrations princières aux XIVe et XVe siècles ou l’art visuel, comme témoignage du métissage culturel dans le monde timouride », dans Métissages, L. Ommundsen Pessoa, M. Prum, T. Vircoulon (éd.), Paris, L’Harmattan, 2011, p. 33-56.
  • « L’univers enchanté du voyageur (commerçant, pèlerin) et du héros princier dans les cosmographies illustrées de l’Orient médiéval », dans Sylvie Requemora-Gros, Loïc Guyon (éd.), Images et voyages, De la Méditerranée aux Indes, Aix-en-Provence, Presses de l’Université de Provence, 2012, p. 29-37.
  • « Une si discrète présence. L’eau, le jardin et le roi dans les miniatures de l’Iran médiéval », Echinox, Mélanges en l’honneur de Jean-Jacques Wunenburger, Cluj, 2012, p. 81-94.
    Autour des arbres de vie, imaginaire, croyances et représentations, Matari’i, La revue du c.i.e.l, Contes et légendes du ciel polynésien, Centre d’investigation en ethnoastronomie locale, 42-45, 2013, p. 40-45
  • La figure de Majnûn ou l’écho du désert comme paysage sublimé dans les manuscrits de la Khamsa de Nizâmî, dans Paysages et utopies, Echinox, 27, 2014, p.149-158.
Tous les membres