Tous les membres

Coraline Jardin-Blicq

Historienne de l'art / Étudiante, Master Ville, Architecture, Patrimoine – Arts de l'Islam,

Coraline Jardin-Blicq

Au XVIe siècle, les jardins ottomans fleurissent dans Istanbul et ses alentours. Lieu d’intimité pour le Sultan, il devient au XVIIIe siècle le théâtre des réceptions les plus fastueuses. L’art du jardin ottoman fait rêver les Européens, notamment en raison de la présence d’une plante originaire de Turquie : la tulipe. Cette fleur, qui s’arrache à prix d’or sur le marché hollandais, est le symbole et l’objet de tout un art à Istanbul. Une véritable tulipomanie s’empare de la haute société ottomane, pour qui aucune activité n’a plus d’intérêt que celle de planter ou cueillir des tulipes. La fleur envahit également tout leur art : peinture, céramique et textiles.

Tous les membres